Association Française des Europes
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Semaine de La Rochelle Europe

Accueil » Semaine de La Rochelle Europe

Les Europistes étaient présents lors de la Semaine de La Rochelle organisée par La Rochelle Nautique

Compte rendu de Gilles Brétéché

Tous derrière et Lui devant !

Lui, c’est bien Cyril Richard le leader incontesté de L’Europe français !

En ce long week-end de Commémoration et d’Ascension, 31 europistes ont donné en vain la chasse au FRA 5674 !

En jour un, trois manches sont courues par vent d’Est capricieux de 15/19 nœuds et fort courant de flot levant un clapot court difficile à négocier. Si Cyril n’a pas toujours enroulé la bouée au vent en tête, il a réalisé des descentes de vent arrière qui le mettaient à l’abri de tout retour de ses concurrents dans les bords suivants. Carton plein au classement provisoire donc, devançant Sabine Rageul qui dans un style moins démonstratif glissait efficacement au vent arrière et Gilles Bretéché qui goutait le plaisir d’une bonne vitesse au près mais « scotché » au vent arrière.

En jour deux, trois manches sont validées dans un vent d’Est tonique pour les deux premières (14/15 nœuds) et faiblissant à 10 nœuds pour la troisième. Cyril Richard déroule sans faille pour les deux premières et … « trébuche » dans la troisième ! Ce second jour marque le retour en haut du classement d’Anne Le Helley et Perrine Darroux qui arrache une belle victoire de manche, devant Nicolas Goron très régulier aux avant-postes.

Une manche supplémentaire sera lancée dans un vent si évanescent qu’elle sera interrompue au grand dam d’Olivier Lalance qui menait la danse malgré un gabarit supposé le desservir dans ces conditions.

En jour trois, en dépit d’une convocation plus matinale, le vent n’a pas daigné se lever, figeant ainsi la hiérarchie au classement général et consacrant Cyril Richard, entouré d’Anne Le Helley et Perrine Darroux.

En conclusion de cette intéressante épreuve, force est de constater qu’une régate d’Europe se construit non seulement au près mais surtout par une maitrise parfaite de la conduite au vent arrière. Cyril Richard possède parfaitement cette technique très dynamique, imité en cela par Guilhem Fosse très agressif à cette allure, auteur de très beaux retours en jour deux.  En fait, cette allure doit nous fatiguer plus que le près !

À cette heure, Cyril Richard sera notre seul représentant français au prochain Mondial en Finlande. Nous lui adressons le mot de Cambronne !

Gilles Bretéché

Résultats

RSS
Follow by Email
Pinterest
fb-share-icon
Instagram
WhatsApp