Association Française des Europes
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

National de printemps 2024 à Strasbourg

Accueil » National de printemps 2024 à Strasbourg

Cette année, Strasbourg, Capitale de l’Europe, fêtait l’Europe pour la première épreuve nationale de l’année !

En clair, l’ACAL (Aquatique Club d’Alsace et de Lorraine) accueillait les europistes sur le plan d’eau de Plobsheim en cette fin avril presque maussade. Et nous réservait aussi une belle surprise !

Nous étions 33, donc pas très nombreux dont un Belge et une Allemande.


Premier jour de course

Quatre manches furent disputées le premier jour dans un petit temps de 5 / 8 nœuds où il fallut éviter le piège des trous de vent et de ses variations. Une lecture du plan d’eau délicate dont les anciens se sont plutôt bien tirés. À commencer par Daniel Devos, notre doyen, qui enlève magistralement la seconde manche ! 

Pour nous remettre de nos efforts, les cuisiniers nous régalèrent d’un délicieux cochon de lait farci, bienvenu pour lutter contre la fraicheur ambiante !

Second jour de course

Au menu du second jour, 5 manches furent disputées dans un vent de sud de 15/18 nœuds. Conditions épatantes pour profiter pleinement de la vivacité de l’Europe ! Charles de Kergariou, à la peine le premier jour, retrouve des ailes et se mêle brillamment à la lutte en dépit d’une voilure résolument « vintage », cependant que Pieter Van Laer, très rapide dans ces conditions, gagne trois manches de suite, mais trébuche une fois de trop… Au terme de cette journée, votre serviteur mène d’un point devant lui… À la troisième place, Christophe Corbières, vainqueur d’une manche, coiffe Pascal Mercipetti de deux points !

La dernière journée s’annonce donc décisive pour l’attribution de la première et de la troisième place !

Dernier jour de course

Las, en ce samedi enfin ensoleillé où l’on célèbre Sainte Zita, Éole abandonne le plan d’eau. Peut-être en l’honneur de l’ouverture de la pêche au brochet !  Le classement restera donc figé après neuf belles manches disputées dans des conditions variées. Alice de Kergariou l’emporte chez les Dames et le prometteur Charles Kelly chez les Jeunes !


Mais quid de la surprise que nous réservait les membres de l’ACAL ?

Le projet HOP’LIN

Au soir du second jour, un nouvel EUROPE construit en fibre de lin, nous fut dévoilé ! Ses promoteurs sont strasbourgeois ; Six étudiants du lycée technique Aristide Briand à Saint-Nazaire l’ont réalisé dans un moule prêté par Erplast. La volonté de ses promoteurs est de proposer un bateau écoresponsable et par là même, relancer la dynamique de la série qui deviendrait la première à adopter ce nouveau mode constructif. Nom de code du projet : HOP’LIN

Une demande de modification des statuts de la Classe sera présentée par les porteurs du projet à la prochaine AG internationale afin d’admettre les fibres naturelles dans le process constructif. Aventure à suivre donc avec intérêt.

À bientôt sur l’eau !

Gilles Bretéché

Suivre le projet HOP’LIN: https://www.facebook.com/hop.lin.eco

https://www.bateaux.com/article/45161/un-moth-europe-en-fibre-de-lin-un-projet-de-papas-tout-ce-qu-il-y-a-de-plus-serieux

RSS
Follow by Email
Pinterest
fb-share-icon
Instagram
WhatsApp